Marche blanche

A l’occasion de la fête des mères, le 9 mai 2021, le « Collectif des Madrés » a invité les habitant·e·s de Bruxelles et d’ailleurs à se joindre à elles pour exiger égalité et justice pour les enfants et les jeunes qui subissent dans leur quotidien des violences policières.

Insultes racistes et homophobes, propos sexistes, contrôles d’identité au faciès et PV abusifs, arrestations arbitraires, gifles et coups, courses poursuites disproportionnées, perquisitions sauvages, étranglements et étouffements… Ces abus de pouvoirs et usages illégaux de la force causent des traumatismes profonds, et, dans certains cas, conduisent à la mort : 


Ibrahima, 2021. Ilyes, 2021. Akram, 2020. Adil, 2020. Mehdi, 2019. Mawda, 2018. Lamine, 2018. Jozef, 2018. Wassim et Sabrina, 2017. Dieumerci, 2015. Souleimane, 2014. Jonathan, 2010. Faycal, 2006. Karim, 2002. Semira, 1998. Said, 1997. Mimoun, 1991. Et toutes les autres victimes dont nous ignorons l'histoire.
 

Marche-Blanche-CDM-9mai21-02.JPG
Marche-Blanche-CDM-9mai21-07.JPG
Marche-Blanche-CDM-9mai21-06.JPG
Marche-Blanche-CDM-9mai21-01_edited.jpg

Lire l'entièreté du communiqué de presse